Ligue Eburnéenne Décanale
Bienvenue,

Inscrivez vous pour rentrer en Ligue Eburnéenne Décanale.

Pour être en règle avec les autorités vous devez vous présenter à la capitainerie du port de Fergan :

=> http://e-led.forumactif.org/t861-capitainerie-du-port-de-fergan-c-est-ici-que-vous-devez-vous-presenter

Aux origines de l’histoire de la Ligue Eburnéenne Décanale le sacré est féminin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux origines de l’histoire de la Ligue Eburnéenne Décanale le sacré est féminin

Message par Osismii le Ven 13 Oct - 4:06

Les chasseurs de  Proboscidiens ont associé les rythmes de la nature,l’abondance de ses dons nourriciers, la magie de la naissance et de la vie, avec la femme et son pouvoir de procréation auquel ils se sentaient étrangers.

La perception intuitive de ces hommes immergés dans la nature et soumis à ses cycles leur avait fait prendre conscience des d’énergie qui lient le vivant et animent le monde naturel. La Terre elle-même leur apparaissait comme un être vivant qui les abritait, les nourrissait et déterminait leur vie et leur mort. Elle était parcourue d’ondes de vie, parfois terribles, elle avait tout pouvoir sur eux, un pouvoir qui dépassait leur compréhension.
L’ivresse de vivre des premiers hommes dans leur fusion perpétuelle avec les rythmes de la nature leur rappelait sans doute l’extase vécue dans l’accouplement avec leurs compagnes. Et de plus, elles donnaient la vie, tout comme la Terre elle-même. Ils n’avaient alors aucune conscience de leur rôle procréateur, ils accordaient alors toute la magie de la naissance aux seules femmes. C’est sans doute ainsi que la fascination et le mystère de la vie prirent dans la conscience des anciens une forme féminine : Le sens du sacré fut paré des formes et des attributs de la femme, car Nature et Femme appartenaient au même monde magique des ondes et des forces de Vie, un monde qui échappait à la compréhension de l’homme mâle.
Le mythe de la création apparut alors et donna un ancêtre unique à l’ensemble du monde, une femme, une déesse. L’apparition de la Grande Déesse dans la conscience des hommes est l’élément fondateur de notre religion, avec ses rituels chamaniques.

Rien de plus naturel alors que de vouer un culte à une déesse nourricière qu'ils ont très rapidement représenté en sculptant déjà l'ivoire. Nos archéologues ont découvert plusieurs de ces statuettes primitives :


Aujourd'hui encore ce culte se perpétue et crée un équilibre avec le pouvoir politique détenue par les Doyens, la majorité des servants de la Déesse qui voue leur vie à ça célébration sont des femmes, même si de jeunes hommes peuvent aussi les assister. Ces jeunes hommes représentent alors les doyens dans leur forme la plus simple, la plus proche de la déesse et sont d'une certaine manière rabaisser symboliquement pour leur rappeler leur mère nourricière à qui ils doivent tout.
avatar
Osismii
Notable Lédonien
Notable Lédonien

Messages : 12
Date d'inscription : 16/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum