Ligue Eburnéenne Décanale
Bienvenue,

Inscrivez vous pour poster des commentaires ou de nouvelles lectures.

Les contrefacteurs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les contrefacteurs !

Message par gonzo le Ven 13 Oct - 2:19

De plus en plus d'étrangers essayent de faire passer pour de l'artisanat de La Ligue Eburnéenne Décanale exclusivement issue de Proboscidiens des piètres contrefaçons d'Odobenus. Il faut informer la population sur cette bestiole infecte !


Le morse (Odobenus rosmarus) est une espèce de grands mammifères marins, unique représentant actuel de son genre, Odobenus, ainsi que de sa famille, celle des Odobenidae. Il possède une répartition discontinue circumpolaire dans l'océan du nord. Deux à trois sous-espèces sont distinguées par leur taille et l'aspect de leurs défenses : O. r. rosmarus , O. r. divergens, et O. r. laptevi, au statut discuté.
Le morse est parfaitement reconnaissable à ses défenses, ses moustaches drues et son allure massive. Les mâles adultes peuvent peser jusqu'à deux tonnes et, parmi les membres de l'ancien sous-ordre des pinnipèdes, l'espèce n'est dépassée en taille que par les éléphants de mer. Le morse vit principalement dans les eaux peu profondes des plateaux continentaux, passant une part importante de son existence sur les blocs de glace ou les icebergs dérivant en mer. De ces plates-formes, il part à la recherche de sa nourriture de prédilection, les mollusques bivalves du benthos. C'est un animal sociable, à l'espérance de vie d'environ 40 ans, et considéré comme une espèce clé des écosystèmes marins des océans du nord.

Le morse occupe une place importante dans la culture de nombreux peuples autochtones de ses régions, qui le chassèrent pour sa viande, sa graisse, sa peau, ses défenses et ses os. Aux XIXe et XXe siècles, le morse fut l'objet d'une très forte exploitation commerciale de sa graisse et de "l'ivoire" de ses défenses, faisant diminuer rapidement ses effectifs. Depuis, sa population micromondiale a de nouveau augmenté, bien que les populations restent réduites et fragmentées.

De toute façon leurs défenses "d'ivoire" n'en sont pas et n'ont rien à voire avec notre production et sa viande et parait-il infecte même si sa graisse peut être utilisable.
avatar
gonzo
Nouveau
Nouveau

Messages : 16
Date d'inscription : 23/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum