Ligue Eburnéenne Décanale
Bienvenue,

Inscrivez vous pour poster des commentaires ou de nouvelles lectures.

Les « homosexuels » n’existent pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les « homosexuels » n’existent pas

Message par Arriaga le Lun 10 Aoû - 18:26


Certains lecteurs gauchistes nous demandent pourquoi nous ne disons jamais « homosexuels » pour qualifier les invertis, sodomites, efféminés, contre-natures et autres ignobles pédérastes. Ils voudraient que nous soyons « politiquement corrects », comme si les termes que nous employons depuis des siècles étaient à jeter.

Or, ce que nos frères et sœurs Catholiques doivent savoir, c’est que les termes « homosexuels » ou « homosexualité » sont très récents (fin du XIXème siècle), qu’ils sont étymologiquement erronés et imposteurs, et qu’ils ont été inventés à des fins de propagande droitdel’hommiste.

Le combat Chrétien est aussi une guerre des mots, il faut donc être prudent sur les termes à employer. Quand certains disent, par exemple, « mariage homoparental » comme les ennemis de Dieu, ceux-ci ont quelque part déjà gagné !
Utiliser le vocabulaire et le jargon de l’ennemi au détriment de celui de l’Eglise, c’est déjà une grande victoire pour Satan !

– Le sens étymologique est erroné :

Ce terme utilise déjà deux racines qui ne sont pas de la même langue, à savoir « homo » (racine grecque) et « sexuel » (racine latine). Or, que signifient étymologiquement ces deux mots ? Le préfixe « Homo » signifie « le même », « identique ». A priori, après la traduction de cette première racine, on comprend en toute logique qu' »homosexuel » signifierait « le même sexe ».
Or, c’est oublier de traduire la racine « sexuel » qui signifie « ce qui scinde, ce qui diffère ». Ce n’est pas un hasard si la racine de ce mot sert depuis des siècles à différencier deux catégories dans les espèces : « mâles » et « femelles ». Cela en vue, bien sûr, d’obtenir des petits pour la pérennité des espèces.
Ainsi, « homosexuel » signifie donc étymologiquement : « le même qui n’est pas le même » ! On pouvait difficilement inventer un terme plus tordu pour ces pervers déjà totalement tordus eux-mêmes…

– Le sens communément admis est erroné :

Au delà de l’erreur étymologique, il faut savoir que ce terme a uniquement été inventé à des fins de propagande droitdel’hommistes par le Hongrois Karl-Maria Kertbeny. Il avait ainsi imposé une différence à partir de ses nouveaux concepts : « homosexuels » et « hétérosexuels ».
Le but était qu’en employant ces nouveaux mots, l’esprit humain, réfléchissant à partir de concepts auxquels allait renvoyer la novlangue totalitaire, ne fasse plus la différence entre la perversion et la non-perversion mais bien la différence entre une « inclination envers le même sexe » et « inclination envers l’autre sexe »…
Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a bien réussi son pari ! D’où l’importance des mots…
Ainsi, à travers ces affreux nouveaux concepts, l’horreur est normalisée et banalisée : les « homosexuels » et les « hétérosexuels », c’est la même chose, sauf que les uns sont attirés par ceci et les autres sont attirés par cela. C’est tout… Il n’y a plus de notion de péché, plus de perversion,… juste une petite différence de « choix de vie ».
Quelle erreur ! Bref, ne tombons pas dans les pièges des révolutionnaires et autres semi-libéraux et appelons un chat un chat… La liste des termes pour désigner les pervers invertis est quand même assez longue…

Kyrie Eleison

El Cristero

https://bibliothequedecombat.wordpress.com/2015/08/10/les-homosexuels-nexistent-pas/
avatar
Arriaga
Habitué
Habitué

Messages : 23
Date d'inscription : 23/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum