Lectures en diagonale
Bienvenue,

Inscrivez vous pour poster des commentaires ou de nouvelles lectures.

Ces volontaires étrangers qui partent se battre en Ukraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ces volontaires étrangers qui partent se battre en Ukraine

Message par pozor le Ven 29 Aoû - 16:45


Avec l’enlisement du conflit à l’est de l’Ukraine, c’est le scénario yougoslave qui se répète. On se souvient de ces milliers de jeunes volontaires européens venus de toute l’Europe pour faire le coup de feu en croyant défendre une juste cause.
D’un côté les binationaux d’origine croate, de l’autre ceux d’origine serbe, souvent anciens militaires et ex-légionnaires. Il y avait aussi tous ces militants européens d’extrême-droite, d’abord pro-croates face à l’invasion serbo-communiste, puis pro-serbes face à "l’agression américano-mondialiste" de l’OTAN. Sans oublier ces djihadistes musulmans du côté bosniaque.

On pourrait aussi citer, c’est moins connu, tous ces anciens soldats devenus mercenaires professionnels (américains, anglais,…) payés pour faire les gardes du corps de personnalités ou de journalistes sur le terrain qui faisaient les unes du célèbre magazine américain "Soldier of Fortune".

Avec l’Ukraine, c’est bis repetita au milieu d’un spectre politique beaucoup plus folklorique. Un véritable panier de crabes dans une confusion idéologique à faire suer un politologue aguerri.

Exemple : côté séparatiste se côtoient néo-nazis russes, antifas espagnols se revendiquant des défuntes brigades internationales, musulmans tchétchènes et ultra orthodoxes serbes héritiers des funestes tcheniks. Rassurez-vous, c’est la même chose en face avec des néo-nazis ukrainiens (bataillon Azov), des nationalistes devenus pro-sionistes (Pravy Sektor) ou des volontaires géorgiens et bielorusses (bataillon Donbass) vont expliquant leur aversion pour le fascisme russe.

Le comique touche à son comble quand un volontaire français, en l’occurrence le célèbre Gaston Besson (>> voir interview) se revendiquant ultra-nationaliste libertaire, vous explique qu’il connaît les français d’en face, eux-aussi nationalistes ! ! !

Bienvenue au royaume de la sédition ou quand deux pays n'hésitent pas à envoyer des supplétifs pour faire le sale boulot et garder en partie des mains propres, Poutine ayant commencé le premier. Le cauchemar pour un atlantiste comme moi vouant un culte aux armées occidentales encadrées et soumises à l’autorité démocratique.

Même les juifs s'y mettent, c'est dire la confusion ! Un bataillon d'anciens soldats israéliens d'origines russes, baptisé "Aliyah" (Bataillon des immigrants) a vu le jour pour aller aider les pro-russes dans le combat contre le "nazisme". Or, dans le camp d'en face est en train de se monter un bataillon "Matilan", des juifs décidés à combattre le "terrorisme". En attendant, les juifs de Kiev ont déjà monté leur propre milice d'auto-défense.

Je vous vois venir, vous allez me dire : « alors pourquoi critiquer les jeunes musulmans français partis pour le djihad en Syrie quand des non-musulmans font la même chose en Ukraine ? ». La réponse est toute simple : ceux qui partent en Ukraine ne reviennent pas ensuite pour poser des bombes dans des lieux publics et commettre de tueries d’innocents. Toute la différence entre un combattant quel qu'il soit et un salopard.

http://latlantiste.blogspot.fr/2014/08/ces-volontaires-etrangers-qui-partent.html
avatar
pozor
Habitué
Habitué

Messages : 46
Date d'inscription : 04/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum