Lectures en diagonale
Bienvenue,

Inscrivez vous pour poster des commentaires ou de nouvelles lectures.

Le vrai pouvoir des juges rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vrai pouvoir des juges rouges

Message par zylis le Dim 6 Juil - 18:53


Entrisme. Le Syndicat de la magistrature prend parti “pour le voleur contre la justice”. Comment faire confiance à la justice quand elle est rendue par des idéologues ?

« Soyez partiaux […]. Ayez un préjugé favorable pour la femme contre le mari, pour l’enfant contre le père, pour le débiteur contre le créancier, pour l’ouvrier contre le patron, pour l’écrasé contre la compagnie d’assurances de l’écraseur, pour le malade contre la Sécurité sociale, pour le voleur contre la police, pour le plaideur contre la justice. »

Ce texte est extrait de la fameuse « Harangue à des magistrats qui débutent » rédigée en 1974 par Oswald Baudot, substitut à Marseille et membre du Syndicat de la magistrature (SM). Elle résume la philosophie de cette organisation, née en 1968 : rendre une justice politique au nom de la lutte des classes. Le texte avait fait scandale mais Baudot, soutenu par ses collègues, n’avait pas été sanctionné. Quarante ans après, l’idéologie du SM est restée la même. L’un de ses fondateurs, Jean-Pierre Michel, est devenu sénateur socialiste. Rapporteur cette année de la loi Taubira sur le mariage homosexuel, il déclarait encore en février : « Ce qui est juste, c’est ce que dit la loi. La loi ne se réfère pas à un ordre naturel. Elle se réfère à un rapport de force à un moment donné. C’est le point de vue marxiste de la loi. »

Pour le philosophe Alain Laurent, cette idéologie est à la source de l’« angélisme pénal » dont souffre la justice française : « Le délinquant se mue en innocent, en victime à double titre d’un ordre social injuste et d’une répression policière puis de la prison. » (En finir avec l’angélisme pénal, Les Belles Lettres).

Préfacé par le secrétaire général du SM, Éric Bocciarelli, un autre livre atteste que cette approche victimaire continue d’imprégner les membres de ce syndicat. Son titre ? Comment la France fabrique ses délinquants (Bayard)… En 2000, le SM a même publié Vos papiers ! Que faire face à la police ? qui prend fait et cause pour le délinquant contre les forces de l’ordre. En couverture, un policier affublé d’un groin de cochon, au mépris du délit d’outrage à agent. Là non plus, aucune condamnation n’avait frappé le SM.

Le journaliste François Foucart a suivi pendant trente ans l’actualité judiciaire pour France Inter. Il n’hésite pas à parler de « dérive » de la magistrature depuis les années 1970. Quelques affaires scandaleuses avaient alors défrayé la chronique. À Bruay-en-Artois, le juge Pascal instruit une sinistre affaire de meurtre. Il inculpe Me Leroy, notaire. « Étant notable, il était forcément suspect », résume François Foucart. Le “petit juge”, membre du Syndicat de la magistrature, sera dessaisi du dossier par la Cour de cassation et l’affaire sera classée sans suite en 1981. Ce préjugé idéologique a-t-il aussi joué dans l’affaire Yves Jobic, en 1988 ? Ce brillant commissaire de police, soupçonné de corruption par le juge Hayat et placé en détention, sera finalement blanchi de toute accusation. Il avait le tort d’« être catholique et de droite », rapporte François Foucart.

Le Syndicat de la magistrature ne représente plus que 25 % des magistrats. Il inspire pourtant la politique pénale de Christiane Taubira. Pierre Delmas-Goyon et Didier Marshall président respectivement la cour d’appel d’Angers et celle de Montpellier. Membres du SM, ils ont dirigé les groupes de travail sur les juges et les juridictions du XXIe siècle, qui ont rendu leurs rapports à la chancellerie en juin.

En août, la présidente du SM, Françoise Martres, a prononcé un discours à l’université d’été du PS. Christiane Taubira a surtout donné au SM la main sur les travaux préparatoires à sa réforme pénale, menés dans une “conférence de consensus” organisée par Nicole Maestracci. Cette figure du SM a été nommée au Conseil constitutionnel par François Hollande au mois de mars.

« En fin connaisseur du trotskisme, [le Syndicat de la magistrature] a habilement investi les lieux d’influence, l’École nationale de la magistrature en particulier », assure Jean-Claude Magendie, premier président honoraire de la cour d’appel de Paris. Selon lui, la justice n’est, dans les mains du SM, qu’« un levier pour obtenir un changement radical de la société ». Son objectif premier est de mettre fin à la « frénésie répressive », au « tout-incarcération » ou à la « pression pénale ». En 2012, il a appelé à voter contre Nicolas Sarkozy dans un communiqué resté fameux : « Ne le laissons pas récidiver ! » Selon le SM, le discours de Grenoble « avait entaché de brun » son quinquennat.

L’affaire du “mur des cons” a alerté l’opinion publique sur l’engagement politique du syndicat. L’indignation qui s’ensuivit est à la mesure du malaise provoqué par ce mélange des genres. Plus inquiétant, le Syndicat s’est sorti sans accroc du scandale, grâce au soutien du Syndicat national des journalistes et à son « alliance politique » avec la CGT, explique Clément Weill-Raynal (lire notre encadré page 27). La CGT et le SM font liste commune dans diverses élections à des instances professionnelles, ce qui leur vaut d’être « la deuxième organisation syndicale au sein du ministère de la Justice », se félicitaient les deux syndicats dans un tract de 2008.

Il est cependant difficile de savoir quel juge est affilié au SM. « Une question me taraude. Je souhaite que la liste des juges membres du syndicat honteux de la magistrature soit publiée », s’est insurgée Nadine Morano sur Twitter en septembre. Sa réclamation a été accueillie par un concert de voix indignées défendant la liberté de pensée des syndiqués...

http://www.valeursactuelles.com/vrai-pouvoir-des-juges-rouges20131015.html
avatar
zylis
Contributeur
Contributeur

Messages : 199
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum