Ligue Eburnéenne Décanale
Bienvenue,

Inscrivez vous pour poster des commentaires ou de nouvelles lectures.

Le saint du jour

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Sam 9 Aoû - 15:42

9 aout
Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix
Carmélite - Martyre à Oswiecin (Auschwitz) en Pologne (+ 1942)


"Née dans le judaïsme, Edith Stein était professeur d'université à Wroclaw (Breslau) et elle se tourna progressivement vers le Christ, malgré les difficultés nées de l'incompréhension de sa famille. Au temps de l'invasion nazie et de la persécution anti-juive, elle devint carmélite à Cologne traduisant dans sa vie les "sept demeures" de sainte Thérèse d'Avila et s'unissant, par la Croix, aux souffrances de son peuple. Réfugiée aux Pays-Bas, elle y fut arrêtée au carmel d'Echt, et elle meurt à Auschwitz huit jours plus tard. Elle avait partagé la persécution de son peuple, portant le don de soi jusqu'au martyre pour le Christ.
canonisée à Rome le 11 octobre 1998."


avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Ven 15 Aoû - 18:28

15 août
Assomption de la Vierge Marie
Mère de Jésus-Christ (1er s.)


Il y a des jours où les patrons et les saints ne suffisent pas.
Alors il faut prendre son courage à deux mains.
Et s'adresser directement à celle qui est au-dessus de tout.
Être hardi. Une fois.
S'adresser hardiment à celle qui est infiniment belle.
Parce qu'aussi elle est infiniment bonne.

À celle qui intercède.
La seule qui puisse parler de l'autorité d'une mère.

S'adresser hardiment à celle qui est infiniment pure.
Parce qu'aussi elle est infiniment douce.

À celle qui est infiniment riche.
Parce qu'aussi elle est infiniment pauvre.

À celle qui est infiniment haute.
Parce qu'aussi elle est infiniment descendante.

À celle qui est infiniment grande.
Parce qu'aussi elle est infiniment petite.
Infiniment humble.
Une jeune mère.

À celle qui est infiniment jeune.
Parce qu'aussi elle est infiniment mère.

À celle qui est infiniment joyeuse.
Parce qu'aussi elle est infiniment douloureuse.

À celle qui est infiniment touchante.
Parce qu'aussi elle est infiniment touchée.

À celle qui est toute Grandeur et toute Foi.
Parce qu'aussi elle est toute Charité.

À celle qui est Marie.
Parce qu'elle est pleine de grâce.

À celle qui est pleine de grâce.
Parce qu'elle est avec nous.

À celle qui est avec nous.
Parce que le Seigneur est avec elle.

Charles Péguy



L’Assomption de la Vierge par Charles Le Brun XVIIe



avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Sam 16 Aoû - 5:35

16 août
Saint Armel
Fondateur de l'abbaye de Plouarzel en Bretagne (✝ 570)


Il naquit en Irlande en 482 où il fréquenta les écoles monastiques et fonde un monastère. Lorsque le roi breton Vortigern fait appel aux Saxons, aux Angles et aux Jutes pour défendre son territoire contre les Scots venus du Nord, les protecteurs, qui sont païens, s'en prennent bientôt aux chrétiens bretons. Saint Armel quitte alors la Bretagne insulaire lors de la grande migration bretonne devant des protecteurs qui deviennent des envahisseurs et ils s'installent sur le continent armoricain auquel ils donnent leur nom, leurs traditions, leurs structures et leur foi. Saint Armel, d'abord ermite près de Quimper, fonde un monastère au pays de Léon, Plouarzel. Il exerça son influence jusqu'à la cour du roi Childebert à Paris où il réside durant six ans, défenseur vigoureux de la justice, contre la peine de mort. Chassé de la cour à la suite d'intrigues, il vint s'établir au sud de Rennes.

D'après la légende, un dragon dévastait le pays près de la forêt du Theil. Armel prit son étole et de l'eau bénite, dompta le serpent et le chassa du pays.


http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Dim 17 Aoû - 19:16

17 août
Sainte Jeanne Delanoue
Fondatrice des Sœurs de Sainte-Anne de la Providence (✝ 1736)


Originaire de Saumur en Anjou. Âpre au gain dans son petit commerce, elle se souciait peu des pauvres jusqu'au jour où un sermon la bouleversa. Dans le même temps, une extase la mit au service des indigents. Elle fonda la congrégation des Sœurs de la Providence après avoir recueilli dans sa propre maison des orphelins, des pauvres malades et des femmes en difficulté.


http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_19821031_delanoue_fr.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_Delanoue
http://nominis.cef.fr
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mar 19 Aoû - 6:06

19 août
Saint Jean Eudes
Fondateur des Eudistes et de l'Institut Notre-Dame de Charité (✝ 1680)


Il est contemporain de saint Vincent de Paul et sa vocation s'explique en grande partie par la situation religieuse de la France à son époque.
Le peuple, écrit-il, «avait remplacé la foi par la sorcellerie et la superstition»; les puissants «donnaient l'exemple de tous les vices»; les prêtres étaient «ignorants et souvent corrompus, abandonnant leur troupeau dès qu'apparaissaient la peste ou une épidémie». Pour y remédier, s'appuyant sur ses dons évidents pour la prédication, il organise des «missions paroissiales», en Bretagne, en Normandie, en Bourgogne et jusqu'à la cour du roi Louis XIV, pour une annonce systématique de l'Évangile, près de cent quinze missions entre 1632 et 1675.


Quelques textes ici :
http://jesusmarie.free.fr/jean_eudes.html
http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Jeu 21 Aoû - 20:12


21 août
Saint Pie X
Pape (255 ème) de 1903 à 1914, Giuseppe Merchiore Sarto (+ 1914)

"Enfant de la terre, né dans une humble famille de Vénétie, Joseph Sarto est le symbole de la simplicité et de la fermeté dogmatique suivant sa doctrine: "Tout rénover dans le Christ". Curé, puis évêque de Mantoue, patriarche de Venise, pape enfin en 1903. L'époque était difficile. Ce début du XXe siècle voit en France la séparation de l'Église et de l'État, la montée du modernisme, les rapports difficiles de la religion et du politique. Saint Pie X a la réputation d'avoir beaucoup condamné: les prêtres modernistes qui sapent les fondements de la foi au Christ, comme "Le Sillon" qui voulait assimiler le christianisme au système politique de la démocratie. Il veut garder le cap, sans déviance. On retiendra surtout de ce petit paysan devenu berger de l'Église, le renouvellement de la liturgie et de la catéchèse, la béatification du Curé d'Ars qui lui permet de rappeler le rôle pastoral du clergé, et surtout son appel à la communion fréquente à laquelle il appelle désormais les petits enfants, bouleversant ainsi plusieurs siècles marqués par le jansénisme et le rigorisme sacramentaire."
Canonisé par Pie XII en 1954.

avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Sam 23 Aoû - 7:24

23 aout
Sainte Rose de Lima
Vierge (+ 1617)


"Première sainte du Nouveau Monde, elle fut canonisée en 1671. Rose de Flores était la dixième enfant d'une pauvre famille espagnole de Lima au Pérou. Très vite, elle manifeste pour le Christ un amour si violent qu'elle multiplie les austérités. A 4 ans et demi, elle reçoit la grâce de savoir lire sans avoir appris, l'ayant simplement demandé dans la prière. Elle en profitera pour se nourrir de la vie de sainte Catherine de Sienne qui deviendra son modèle. A 5 ans, elle se consacre à Dieu. A 20 ans, elle prend l'habit des tertiaires dominicaines. Les onze années qui lui restent à vivre, elle les passera, à demi-recluse, dans un minuscule ermitage au fond du jardin de ses parents, dans la prière et une austérité effrayante. En échange, elle reçoit des grâces mystiques étonnantes. Dans le même temps, elle se dévoue au service des indiens, des enfants abandonnés et des vieillards infirmes. Ses visions éveillent les soupçons de l'Inquisition. Elle devra subir des examens et la sûreté doctrinale de ses réponses impressionnera ses interrogateurs. A sa mort, le petit peuple de Lima se presse sur sa tombe pour en recueillir un peu de terre."


avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mar 2 Sep - 18:03

2 septembre
Sainte Ingrid de Skänninge
Princesse suédoise (✝ 1282)


Elle était, par sa mère, petite fille du roi Knut de Suède. Devenue veuve, elle fit un pèlerinage aux Lieux Saints. Au retour, passant par Rome, elle obtint du pape l'autorisation de fonder un couvent de religieuses cloîtrées dans son pays, qui furent des tertiaires dominicaines. Son frère Jean Elovson, chevalier teutonique, l'aida de son argent et le couvent fut inauguré à Skanninge en Suède en 1281. Sainte Ingrid mourut un an après.


http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mar 9 Sep - 17:41

09 septembre
Bienheureux Alain de la Roche
Dominicain (✝ 1475)


Né près de Plouër sur Rance (Côtes d'Armor) vers1428, il fut un grand prédicateur dominicain, parcourant la France, l'Allemagne et les Pays Bas pour développer la dévotion du chapelet et fonder des confréries du Rosaire. Il fonda la première à Douai.
C'est à Zwolle en Hollande qu'il partira contempler les mystères du Christ qu'il faisait méditer par le Rosaire.


Alanus de Rupe, ouvrage du XVe sc. édité en Autriche, 'psautier et rosaire, comment on doit prier'

http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Ven 12 Sep - 17:31

12 septembre
Le saint nom de Marie


Le Seigneur Dieu l’a bénie entre toutes les femmes et a exalté si haut son nom que sa louange ne s’effacera jamais de la bouche des fidèles.
Célébrée à partir de 1513 en Espagne, cette fête fut étendue à l'Église universelle en 1684 en reconnaissance de la victoire de Vienne contre les Turcs.


La Bataille de Vienne par Józef Brandt

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Vienne

avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Lun 15 Sep - 15:25

15 septembre
Notre-Dame des sept Douleurs


La Vierge Marie, qui, debout au pied de la Croix de Jésus, a été associée très intimement et dans la foi à la passion salutaire de son fils. La fête de Notre-Dame des Sept-Douleurs a pour but de nous rappeler le martyre terrible qu’endura la Vierge en tant que co-rédemptrice du genre humain. L’Eglise honore en ce jour Ses incomparables douleurs, spécialement celles qu’Elle ressentit au pied de la croix au moment de la consommation du mystère de notre Rédemption. Après s’être concentré sur le déchirement de l’âme de Marie au jour de la Passion de Son Fils, jour où Ses souffrances atteignirent leur maximum d’intensité, la piété des fidèles s’est étendue à d’autres douleurs que la divine Mère éprouva à différentes occasions de Sa très sainte vie.
Pour illustrer les douleurs de la Vierge-Mère, les peintres représentent Son Coeur percé de sept glaives, symbole des sept principales douleurs de la Mère de Dieu, qui la couronnèrent Reine des martyrs. Voici la liste de ces sept douleurs dont le souvenir est cher aux enfants de Marie:

1. La prophétie du saint vieillard Siméon.
2. La fuite en Egypte.
3. La disparition de Jésus au Temple pendant trois jours.
4. La rencontre de Jésus portant Sa croix et montant au Calvaire.
5. Marie debout au pied de la croix.
6. La descente de Jésus de la croix et la remise à Sa Mère.
7. L’ensevelissement de Jésus dans le sépulcre.

La très Sainte Vierge S’est plue à manifester au monde combien la dévotion à Ses douleurs infinies Lui était agréable et nous était salutaire. A plusieurs reprises, Elle est venue stimuler la foi et la piété des fidèles en apparaissant toute inondée de larmes, dans différents pays. Citons par exemple l’apparition de Notre-Dame de La Salette, en France, en 1846, la manifestation des larmes de la Vierge de Quito, en Equateur, celle de Notre-Dame des Sept-Douleurs de Campocavallo, à Osimo, en Italie, et en 1956, la touchante intervention de la Vierge de Syracuse, dans le port de Sicile, sur la côte est de l’Italie.

Contemplons dans les bras de Marie, l’Homme-Dieu crucifié pour nos iniquités et compatissons aux douleurs excessives de notre Mère du ciel. Joignons nos larmes aux Siennes et détestons nos péchés qui ayant provoqué la mort de Son divin Fils, ont également été la cause de Son intime martyre. Prions-La de nous obtenir du Sauveur les grâces nécessaires pour profiter de Ses exemples et imiter Ses vertus lorsqu’Il Lui plaira de nous faire part de Ses humiliations, de Ses douleurs et de Sa croix.


http://www.mariereine.com/notre-dame-des-7-douleurs/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mar 16 Sep - 19:24

16 septembre
Saint Cyprien de Kiev
(✝ 1406)


Cyprien métropolite de Kiev et de toute la Russie (né en année inconnue, mort le 16 septembre 1406) occupa à deux reprises le premier siège épiscopal des terres russes et ukrainiennes, de 1381 à 1382 et de 1390 à 1406.
Il naquit à Tirnovo en Bulgarie et fut initié aux rudiments de la vie spirituelle sous la direction de saint Théodose, au monastère de Kelifarevo. Il entra ensuite au monastère du Studion à Constantinople et s'y adonna à la copie des manuscrits. Il rédigea également plusieurs ouvrages théologiques. Le patriarche le remarqua et le chargea de restaurer la communion avec les Eglises de Bulgarie et de Serbie, chacune s'étant proclamée indépendante de Constantinople. Il soutint également l'établissement des relations avec le prince de Lituanie et fut nommé métropolite de Lituanie par le patriarche avec charge de maintenir la communion entre l'Eglise russe et la jeune Eglise orthodoxe de Lituanie. Après la bataille de Koulikovo, il fut choisi comme métropolite de toute la Russie. Ce qui ne fut pas sans difficulté auprès du prince Dimitri mais, en définitive, celui-ci reconnut, par souci de pacification, les décisions du métropolite alors que le prince s'y était opposé pendant quelque temps. Fidèle à Constantinople, saint Cyprien fit de Moscou l'héritière fidèle de la civilisation byzantine.


http://nominis.cef.fr
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 17 Sep - 19:36

17 septembre
Saint Urfold
ermite breton (6ème s.)


Au VIe siècle, l’ermite Urfold (ou Urfol ou Wlphroëdus ou Urphoed), oncle de Saint Hervé, fonde un ermitage dans une vaste forêt surnommée Dunan, son souvenir est perpétué par la chapelle Saint-Urfold de Bourg-Blanc qui dépendait autrefois de l'ancien évêché de Léon.
D’après la tradition, il serait né à Landouzan sur la commune du Drennec vers le 6e siècle et aurait été formé à la vie religieuse au monastère d’Ack. Sa mère Rivanone était la sœur de St Rivoaré, qui a donné son nom à la paroisse voisine Lanrivoaré. St Urfold était l’oncle de St Hervé, honoré à Lanhouarneau. Il vécut en solitaire, au VIe siècle, dans la forêt de Dunan (du breton Doun : profond). C’était un personnage d’une rare sainteté, un ermite qui vivait à l’écart de la société et de sa famille dans une intention de pénitence et de contemplation.


Calvaire de la chapelle Saint-Urfold

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/11106/Saint-Urfold.html

avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Jeu 18 Sep - 19:28

18 septembre
Saint Océan
Martyr à Nicomédie, en Asie Mineure (3ème s.)


De sa vie nous ne connaissons rien de précis. Mais si grande était sa foi en Jésus-Christ qu'il affirma sa fidélité devant le tribunal romain au point d'accepter de mourir martyr pour ne pas le renier.
Martyrologe romain





avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Dim 21 Sep - 15:33

21 septembre
Saint Matthieu
Apôtre et martyr
(Ier siècle)


Matthieu était probablement galiléen de naissance. Il exerçait la profession de publicain ou de receveur des tributs pour les romains, profession très odieuse parmi les juifs. Son nom fut d'abord Lévi. Il était à son bureau, près du lac de Génésareth, où apparemment il recevait le droit de péage, lorsque Jésus-Christ l'aperçut et l'appela. Sa place était avantageuse ; mais aucune considération ne l'arrêta, et il se mit aussitôt à la suite du Sauveur. Celui qui l'appelait par sa parole le touchait en même temps par l'action intérieure de sa grâce.

Lévi, appelé Matthieu après sa conversion, invita Jésus-Christ et ses disciples à manger chez lui ; il appela même au festin ses amis, espérant sans doute que les entretiens de Jésus les attireraient aussi à Lui. C'est à cette occasion que les pharisiens dirent aux disciples du sauveur : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Et Jésus, entendant leurs murmures, répondit ces belles paroles : « Les médecins sont pour les malades et non pour ceux qui sont en bonne santé. Sachez-le donc bien, je veux la miséricorde et non le sacrifice ; car je suis venu appeler non les justes, mais les pécheurs. »

Après l'Ascension, saint Matthieu convertit un grand nombre d'âmes en Judée ; puis il alla prêcher en Orient, où il souffrit le martyre. Il est le premier qui ait écrit l'histoire de Notre-Seigneur et sa doctrine, renfermées dans l'évangile qui porte son nom. On remarque, dans l'évangile de saint Matthieu, qu'il se nomme le publicain, par humilité, aveu touchant, et qui nous montre bien le disciple fidèle de celui qui a dit : « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur. » On rapporte qu'il évangélisa l'Éthiopie. Là, il se rendit populaire par un miracle : il fit le signe de la croix sur deux dragons très redoutés, les rendit doux comme des agneaux et leur commanda de s'enfuir dans leurs repaires.

Ce fut le signal de la conversion d'un grand nombre. La résurrection du fils du roi, au nom de Jésus-Christ, produisit un effet plus grand encore et fut la cause de la conversion de la maison royale et de tout le pays. On attribue à saint Matthieu l'institution du premier couvent des vierges. C'est en défendant contre les atteintes d'un prince une vierge consacrée au Seigneur, que le saint apôtre reçut le coup de la mort sur les marches de l'autel.


Saint Mathieu et l'Ange, de Rembrandt (1661), musée du Louvre

http://levangileauquotidien.org
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Lun 22 Sep - 16:07

22 septembre
Saint Maurice
et ses compagnons de la légion thébéenne (✝ v. 287)


Dès que Maximien devint empereur d'Occident (286), il décida d'y exterminer les chrétiens. Pour cela il fit venir de Thèbes en Égypte la légion qui s'y trouvait cantonnée. Il n'aurait pu tomber plus mal. Les six mille soldats qui la composaient étaient chrétiens. Ils refusèrent d'exécuter les ordres impériaux. Sur quoi ils furent massacrés jusqu'au dernier. Telle est du moins la légende de la Légion thébaine.

Empereur, nous sommes tes soldats, mais aussi les serviteurs de Dieu. A toi, nous devons le service militaire, à Lui une conscience pure. Nous sommes prêts à porter les mains contre n’importe quel ennemi, mais nous estimons que c’est un crime que de les ensanglanter en massacrant des innocents. Nous avons d’abord prêté serment envers Dieu, ensuite nous avons prêté serment envers le souverain. Sois persuadé que le second n’a plus aucune valeur pour nous si nous avons rompu avec le premier.

Actes des Martyrs de saint Maurice


Le Martyre de Saint Maurice, El Greco (1580)

http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 24 Sep - 11:43

24 septembre
Saint Silouane
l'athonite (✝ 1938)


Syméon Ivanovitch Antonov était un robuste charpentier d'un village de Russie centrale. D'une vigueur peu commune, il était affligé d'un caractère violent et querelleur. A 26 ans, tout change. Le paysan rustique et sensuel entend la voix de la Mère de Dieu qui l'appelle à revenir à lui-même. Il se met en route pour l'Athos.
Celui qui est devenu frère Silouane connaît tout d'abord une grande joie: celle de qui a trouvé sa place sur terre. Mais cette euphorie des premiers jours ne dure pas. Silouane va connaître, au monastère, des tentations alternées d'orgueil et de désespoir: désespoir de constater que l'orgueil lui colle à la peau et qu'il ne peut s'en défaire. L'épreuve est si longue et si dure qu'il en arrive à se croire condamné, damné même. C'est alors que le Christ lui apparaît et lui dit: " Tiens ton âme en enfer et ne désespère pas." Silouane a compris que si bas qu'il puisse descendre, Jésus est là. Il vivra désormais dans la douceur et la prière continuelle, priant pour le monde entier et semant la paix autour de lui, jusqu'à sa mort.


Où es-Tu, ô ma lumière ? Je Te cherche avec des larmes. Tu as eu pitié de moi et Tu m’as montré ton visage. Maintenant mon âme a soif de Toi, mon Dieu ! Comme un enfant qui a perdu sa maman, elle pleure vers Toi jour et nuit et ne trouve pas la paix.

Saint Silouane - Ecrits spirituels

http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Ven 26 Sep - 17:57

26 septembre
Saints Côme et Damien
Martyrs à Cyr (3ème s.)


Dès le Ve siècle, on trouve, en Orient et à Rome, des basiliques, des oratoires, de hôpitaux qui portent leurs noms. Il est très vraisemblable qu'ils soient morts ensemble pour la foi dans la ville de Cyr en Syrie. Peut-être même étaient-ils frères, selon ce que dit la légende. Venus d'Arabie ils soignaient les pauvres, délivraient les énergumènes, rendaient l'espoir aux pessimistes et la joie aux mélancoliques. Le gouverneur Lysias qu'ils avaient soigné, les condamna cependant à d'horribles tortures puis à être décapités.
Saint Côme est patron des chirurgiens, son frère Damien, est saint patron des pharmaciens.


Les saints Côme et Damien avec les attributs de leur profession par Hans Süss.

http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 1 Oct - 13:28

01 octobre
Saint Remi
Evêque de Reims (✝ 530)


Issu d'une grande famille gallo-romaine de la région de Laon, il avait pour mère sainte Céline. A 22 ans, il est choisi comme évêque de Reims et son activité missionnaire s'étend jusqu'à la Belgique. Il fonde les diocèses de Thérouanne, Laon et Arras, crée tout un réseau d'assistance pour les pauvres et joue un rôle de médiateur auprès des Barbares. Quand le chef franc Clovis prend le pouvoir, saint Rémi lui envoie un message "Soulage tes concitoyens, secours les affligés, protège les veuves, nourris les orphelins."

La reine sainte Clotilde, tout naturellement, se tournera vers saint Rémi et vers un autre évêque contemporain, saint Vaast, pour acheminer le roi vers la foi. Après le baptême de Reims, saint Rémi restera, jusqu'à sa mort, l'un des conseillers écoutés du roi et sera l'un des artisans, en Gaule, du retour à la vérité catholique des Burgondes après le bataille de Dijon et des Wisigoths à Vouillé, deux populations contaminées par l'arianisme.


Plaque de reliure en ivoire, Reims, dernier quart du IXème siècle. Musée de Picardie à Amiens. Le baptême de Clovis par saint Remy avec le miracle de la Sainte Ampoule.

Secourez les malheureux, protégez les veuves, nourrissez les orphelins… Que votre tribunal reste ouvert à tous et que personne n’en sorte triste ! Toutes les richesses de vos ancêtres, vous les emploierez à la libération des captifs et au rachat des esclaves. Admis en votre palais, que nul ne s’y sente étranger ! Plaisantez avec les jeunes, délibérez avec les vieillards !
Lettre de saint Rémi au roi Clovis - 482

http://nominis.cef.fr/

avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Jeu 2 Oct - 14:57

02 octobre
Saint Léger
Evêque d'Autun (✝ 679)


Issu d'une vieille famille franque de la région de Poitiers, apparenté aux nobles burgondes, bon évêque d'Autun à partir de 663, il est mêlé de très près aux luttes entre la Burgondie (Centre et Est de la France) et la Neustrie (Nord de la France). Contre la tendance centralisatrice de la Neustrie, il défend les usages et l'autonomie de la Bourgogne. Mais Ebroïn, le maître du palais de Neustrie assiègera Autun. Pour épargner la famine à sa ville, saint Léger se livre. Il a les yeux brûlés et la langue coupée. Un synode convoqué par Ebroïn le déclare 'prêtre indigne' et il est interné chez des religieuses. Deux ans après, il sera assassiné, dans une forêt, non loin de Fécamp. Un autre synode le réhabilitera et lui donnera le titre de martyr. 'La complainte de saint Léger', écrite en 970, sera l'un des tout premiers textes littéraires de la langue romane, qui commence à devenir une langue populaire.



Martyre de Saint Léger, miniature (vers 1200)


http://nominis.cef.fr
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Ven 3 Oct - 12:39

03 octobre
Saint Gérard de Brogne
Fondateur de l'Abbaye de Brogne (✝ 959)


Il commença d'abord par la carrière des armes, mais quand son père mourut, il décida de se faire bénédictin, s'initia à la vie monastique à Saint Denis près de Paris et fonda une abbaye sur son domaine familial. Pendant vingt ans, à la demande du comte de Flandre, il réforma de nombreuses abbayes qui étaient sous la juridiction du duc de Lotharingie ou Lorraine. On ne sait s'il y parvint, mais du moins s'endormit-il en paix en l'abbaye de Brogne dans la province de Namur à quelques kms au nord-est de Maredsous. C'est au XVIIe siècle que la localité de Brogne prend le nom de Saint-Gérard: ce moine doux et conciliant avait été canonisé en 1131, lors du concile de Reims.


http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mar 7 Oct - 1:11

07 octobre
Notre-Dame du Rosaire


Cette fête, propre à l'Église d'Occident, fut instituée par saint Pie V pour commémorer la victoire de Lépante qui repousse l'invasion turque (7 octobre 1571). Elle est alors "Notre-Dame de la Victoire". Vingt-et-un ans plus tard, le pape Grégoire XIII lui donne son nom actuel. Le pape Clément XI l'étend à l'Église catholique toute entière en raison de la victoire remportée sur les turcs le 5 août 1716.


La bataille de Lépante - Yogesh Brahmbhatt


Le Rosaire de la Vierge Marie, qui s'est développé progressivement au cours du deuxième millénaire sous l'inspiration de l'Esprit de Dieu, est une prière aimée de nombreux saints et encouragée par le Magistère. Dans sa simplicité et dans sa profondeur, il reste, même dans le troisième millénaire commençant, une prière d'une grande signification, destinée à porter des fruits de sainteté." Jean-Paul II


http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 8 Oct - 2:55

08 octobre
Sainte Pélagie la Pénitente
martyre à Antioche (✝ v. 302)


Nous avons le récit de sa mort grâce à saint Jean Chrysostome. Au début de la persécution de Dioclétien vers 302, les policiers se présentent au domicile de sainte Pélagie qui n'a que 15 ans. Elle est seule et ils viennent l'emmener car elle est chrétienne. Devant leur attitude dont elle sait que cela risque de se terminer par un viol avant d'être menée au tribunal, "Pélagie, écrit saint Jean Chrysostome, imagina une ruse si habile que les soldats n'en sont pas encore revenus. D'un air calme et gai, feignant d'avoir changé d'avis, elle les prie de la laisser se retirer un moment, juste le temps de revêtir la parure qui convient à une nouvelle épousée. Ils n'y voient aucun inconvénient. Quant à elle elle sort posément de la chambre, monte en courant sur le toit de la maison et se précipite dans le vide. C'est ainsi que Pélagie déroba son corps à la souillure, qu'elle délivra son âme pour lui permettre de monter au ciel et qu'elle abandonna sa dépouille mortelle à un ennemi désormais inoffensif."


http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Jeu 9 Oct - 3:02

09 octobre
Saint Denis de Paris
et ses compagnons, martyrs à Paris (3ème s.)


Le Patron de Paris et de la Seine-St Denis fut le premier évêque de la capitale de la France. Il meurt martyr vers 250 ou 270 et est enseveli là où s'élève la basilique de Saint Denis. C'est tout ce qu'on sait de lui avant le IXe siècle. Le récit parle également de ses deux compagnons Eleuthère, le prêtre, et Rustique, le diacre, ainsi que du portement de tête du saint après sa décapitation depuis Montmartre jusqu'à St Denis. Les faits sont les suivants: Le nom de saint Denis apparaît vers 520 dans "la Vie de Sainte Geneviève" qui témoigne de la dévotion de la sainte envers l'évêque martyr, son père dans la foi. Elle obtint du clergé parisien l'érection d'une église sur sa tombe au "vicus Catulliacus" situé à huit kilomètres au nord de la Seine, l'actuelle basilique Saint Denys, rue Catullienne. Elle se rendait également et souvent dans une église de la Cité dont il était le titulaire. Un demi-siècle plus tard, le martyrologe hieronymien mentionne la déposition de saint Denis et de ses compagnons au 9 octobre et saint Venance Fortunat atteste la diffusion de son culte jusqu'à Bordeaux. Dans les mêmes années, l'historien Grégoire de Tours raconte que vers 250, le pape de Rome avait envoyé Denis en Gaule avec six autres évêques pour y porter l'Évangile. Celui-ci se fixa à Lutèce où il ne tarda pas à être mis à mort. On pense en effet qu'il subit le martyre sous la persécution de Dèce (250) ou de Valérien (258). Près de la basilique où reposait le premier évêque de Paris, une abbaye fut fondée au VIIe siècle et elle devint prestigieuse grâce aux largesses royales depuis Dagobert. Elle contribua au rayonnement de son saint patron en le dotant d'une merveilleuse légende. A partir de 835, Hilduin, abbé du monastère, se mit en effet à propager en Occident un récit selon lequel Denis de Paris ne ferait qu'un même personnage avec Denys l'Aréopagite, converti par saint Paul. Ce Denys l'Aréopagite serait lui-même l'auteur des célèbres ouvrages de théologie attribués à Denys le Mystique. L'obscur et courageux fondateur de l'Église de Paris devenait, ainsi et pour des siècles, un grand de la sainteté.


Saint-Denis portant sa tête (ND de Paris)

http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 15 Oct - 15:51

15 octobre
Sainte Thérèse d'Avila
réformatrice du Carmel et docteur de l’Église (✝ 1582)


Née dans une noble famille d'Avila en Castille, elle entre à 20 ans au Carmel. Elle se rend compte que les pratiques religieuses de cet Ordre se sont dégradées et elle veut le réformer pour le faire revenir à la Règle primitive, malgré bien des résistances. Elle fonde de nombreux couvents en Espagne. Elle vit des expériences mystiques très fortes et rencontre saint Jean de la Croix, lui même mystique. Elle nous a laissé des écrits de haute spiritualité, en particulier «Le château intérieur de l'âme» qui est une extraordinaire méthode de prière et d'oraison qui la range parmi les meilleurs guides de l'oraison contemplative. Paul VI la proclame Docteur de l'Église en 1970.


http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum