Ligue Eburnéenne Décanale
Bienvenue,

Inscrivez vous pour poster des commentaires ou de nouvelles lectures.

Le saint du jour

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 30 Oct - 17:15

30 octobre
Bienheureuse Bienvenue Bojani
Tertaire dominicaine (+ 1292)



"Née dans le Frioul en Italie, elle entra dans le Tiers Ordre de Saint Dominique et se sanctifia ainsi sans entrer dans un couvent. Ses contemporains l'ont dotée de toutes les vertus, mais «on se demande quand elle eut le temps de les mettre en œuvre tellement son biographe nous la montre occupée à faire sans cesse des miracles.» (Englebert) Elle voulait imiter les souffrances du Christ. Un cilice ne lui suffisant pas, elle serra autour de sa taille une corde qui, peu à peu, lui entra dans la chair. Elle en tomba malade, couverte d'ulcères douloureux. Le pape Clément XII la béatifia en 1763, ratifiant ainsi le culte que le peuple lui rendait."

avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Jeu 31 Oct - 14:47

31 octobre
Saint Quentin
Martyr dans le Vermandois (3ème s.)



"Quentin est le fils d'un sénateur romain, serait venu en Gaule avec saint Lucien, futur évêque de Beauvais, en mission d'évangélisation. Établi à Amiens il est décapité à Augusta Veromandum, capitale du Vermandois, qui deviendra Saint-Quentin. Il fut mis à mort pour le Christ sous l’empereur Maximien.

avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Sam 2 Nov - 17:05

02 novembre
Saint Malachie d'Armagh
Archevêque en Irlande (✝ 1148)



"Il est surtout connu en raison des prophéties sur les papes dont il aurait été l'auteur et qui ne sont, en fait, que la fabrication d'un faussaire qui utilisa son patronyme.
Le véritable Malachie est tout autre. Il est né à Armagh en Irlande vers 1094. Il entra dans la vie monastique et restaura l'abbaye de Bangor que les Vikings avaient détruite. Choisi comme évêque d'Armagh, il eut beaucoup à souffrir des seigneurs qui tentèrent de l'assassiner. Ami de saint Bernard de Clairvaux, il se rendit à Rome en 1139 pour demander au pape de lui ôter sa charge et d'aller vivre à Clairvaux.
La réponse fut directe : nommé légat pontifical pour l'Irlande, il devenait ainsi chef de l’Église de ce pays et c'est là qu'il donna toute sa mesure en en faisant l'un des plus religieux de la chrétienté.
En 1148, il reprend le chemin de Rome, tombe malade à Clairvaux. Saint Bernard lui-même l'accompagnera jusqu'à son dernier soupir."

Prophétie N° 111 a écrit:In persecutione extrema S.R.E. sedebit. Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus : / quibus transactis ciuitas septicollis diruetur,/ & Iudex tremendus iudicabit populum suum. Finis

traduction : « Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple. »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Proph%C3%A9tie_de_saint_Malachie#Devises_appliqu.C3.A9es_.C3.A0_des_pontificats_post.C3.A9rieurs_.C3.A0_la_proph.C3.A9tie
http://nouvl.evangelisation.free.fr/malachie_darmagh.htm
http://nominis.cef.fr/contenus/saint/40/Saint-Malachie-d-Armagh.html
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Dim 3 Nov - 17:01

3 novembre
Saint Hubert
Evêque de Tongres-Maastricht-Liège (✝ 727)


"On le dit apparenté à Charles Martel. Il est vrai qu'on le trouve à la cour de Pépin d'Hérstal, maire du Palais. Il épouse Floribanne, la fille du roi Dagobert, et les chroniqueurs nous disent qu'il était connu par "les folles joies de sa vie mondaine" peu édifiante, jusqu'au jour où la grâce de Dieu et les conseils de saint Lambert, évêque de Maestricht, l'entraînèrent vers la sainteté. Saint Hubert de LiègeLa tradition légendaire raconte cette belle histoire du cerf qu'il vit durant une chasse, un jour de Vendredi-saint, et qui lui apparut avec une croix entre ses bois "Chasser un jour pareil ? pourquoi ne vas-tu pas prier?" Dès le XIe siècle, il était le patron des chasseurs. Ce qui est historique, c'est qu'en 688, il abandonne le duché d'Aquitaine à son frère pour se consacrer totalement à Dieu. Après une vie monastique exemplaire, il est élu évêque de Liège-Maestricht et Tongres, puisque saint Lambert venait d'être martyrisé. Saint Hubert fut un grand évêque, proche de ses fidèles qu'il rejoignait là où ils vivaient, dans les clairières, sur les rivières, dans les villages. Attentif à toute misère, il aidait les malheureux et les prisonniers. Il mourut des suites d'une blessure occasionnée par un ouvrier maladroit qui lui écrasa la main gauche."


http://nominis.cef.fr/

avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Lun 4 Nov - 13:14

03 novembre
Saint Flour
Un des premiers disciples du Christ (1er s.)


La croyance populaire veut que saint Flour ait été un des soixante-douze disciples du Christ, venu évangéliser l'Auvergne. Mais les Sanflorains le vénèrent depuis le 10ème siècle.
Les soixante-douze disciples étaient les disciples de Jésus mentionnés dans l'Évangile selon Luc (10:1-24). Selon ce texte, le seul du canon où ils apparaissent, Jésus les choisit et les dépêcha par groupes de deux vers différentes régions pour annoncer l'Évangile.

"Après cela, le Seigneur désigna 72 autres et les envoya deux par deux en avant de lui dans toute ville et tout endroit où lui-même devait aller. Et il leur disait : "La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ; priez donc le Maître de la moisson d'envoyer des ouvriers à sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu de loups. N'emportez pas de bourse, pas de besace, pas de sandales, et ne saluez personne en chemin. En quelque maison que vous entriez, dites d'abord : Paix à cette maison ! Et s'il y a là un fils de paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle vous reviendra. Demeurez dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu'il y aura chez eux ; car l'ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Et en toute ville où vous entrez et où l'on vous accueille, mangez ce qu'on vous sert ; guérissez ses malades et dites aux gens : Le Royaume de Dieu est tout proche de vous. Mais en quelque ville que vous entriez, si l'on ne vous accueille pas, sortez sur ses places et dites :Même la poussière de votre ville qui s'est collée à nos pieds, nous l'essuyons pour vous la laisser. Pourtant, sachez-le, le Royaume de Dieu est tout proche. Je vous dis que pour Sodome, en ce Jour-là, il y aura moins de rigueur que pour cette ville-là. "Malheur à toi, Chorazeïn ! Malheur à toi, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que, sous le sac et assises dans la cendre, elles se seraient repenties. Aussi bien, pour Tyr et Sidon il y aura moins de rigueur, lors du Jugement, que pour vous. Et toi, Capharnaüm, crois-tu que tu seras élevée jusqu'au ciel ? Jusqu'à l'Hadès tu descendras ! "Qui vous écoute m'écoute, qui vous rejette me rejette, et qui me rejette rejette Celui qui m'a envoyé." Les 72 revinrent tout joyeux, disant : "Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom ! " Il leur dit : "Je voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair ! Voici que je vous ai donné le pouvoir de fouler aux pieds serpents, scorpions, et toute la puissance de l'Ennemi, et rien ne pourra vous nuire. Cependant ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous de ce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux." A cette heure même, il tressaillit de joie sous l'action de l'Esprit Saint et il dit : "Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. Oui, Père, car tel a été ton bon plaisir. Tout m'a été remis par mon Père, et nul ne sait qui est le Fils si ce n'est le Père, ni qui est le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler." Puis, se tournant vers ses disciples, il leur dit en particulier : "Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !


Icône représentant les septante disciples.
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mar 5 Nov - 14:20

05 novembre
Bienheureux Bernard Lichtenberg
prêtre et martyr (✝ 1943)


"Alors que le régime nazi bafouait la dignité de Dieu et des hommes, il priait en public pour les Juifs, traités et detenus inhumainement. À cause ce cela, il fut arrêté et envoyé au camp de concentration de Dachau, mais, accablé de mauvais traitements, il mourut en cours de route, près de la forteresse de Hof en Allemagne."
Il compte au nombre des Justes parmi les nations au mémorial de Yad Vashem.
Le 23 juin 1996, Jean-Paul II a béatifié Bernhard Lichtenberg, au stade olympique de Berlin, en même temps que Karl Leisner, jeune prêtre qui avait été ordonné clandestinement dans le camp de Dachau par Mgr Gabriel Piguet, évêque de Clermont-Ferrand, lui aussi détenu.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernhard_Lichtenberg
http://nominis.cef.fr/contenus/saint/10568/Bienheureux-Bernard-Lichtenberg.html
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 6 Nov - 12:39

06 novembre
Saint Melaine de Rennes
Evêque de Rennes (✝ v. 530)


"Il évangélisa la région et l'abbaye bénédictine qui prit son nom, perpétua son culte. Une localité perpétue également sa mémoire: Saint-Mélaine-35220
"Saint Melaine naquit au Ve siècle près de Redon à Platz (Brain-sur-Vilaine) dans une famille gallo-romaine. Élu troisième évêque de Rennes un 6 janvier, il assista en 511 au concile d’Orléans où il signa aussitôt après le métropolite de Bordeaux qui présidait. Il exerça un rôle politique important en favorisant par ses contacts avec Clovis le rapprochement entre les francs et les gallo-romains. Il se retirait souvent dans son pays natal où il avait construit un monastère. Il y mourut vers 530. Le 6 novembre est la date de sa depositio (sépulture). La translation de son corps porté en barque sur la Vilaine jusqu’à Rennes fut triomphale et, dit-on, accompagnée de miracles. Elle marqua le début de son culte.
Il fut inhumé sur la colline dite 'champ du repos', où allait être édifiée l’abbaye Saint-Melaine.
Selon sa Vie, récit écrit au IXe siècle, il parcourait les campagnes et faisait des miracles au moyen d’huile bénite auprès des malades et des infirmes, mais, par humilité, il usait de l’application de quelque emplâtre 'afin que la grâce des guérisons que Dieu lui avait octroyée fût plutôt attribuée à la vertu des simples qu’à ses mérites'. Saint Melaine est le patron principal du diocèse de Rennes.""

http://rennes.catholique.fr/Fete-de-la-saint-Melaine.html
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Jeu 7 Nov - 19:04

07 novembre
Saint Willibrord
Evêque d'Utrecht (✝ 739)


"Originaire de l'Est de l'Angleterre, il fut confié par sa famille au monastère de Ripon dirigé alors par saint Wilfrid d'York. A vingt ans, il gagne en Irlande le monastère de 'l'île des saints'. En 690, on l'envoie évangéliser la Frise avec onze moines anglo-saxons. Il acquiert l'amitié du père de l'empereur Charlemagne, Pépin le Bref qu'il convertit et qui, à partir de ce jour, le soutiendra sans faillir. Fidèle à l'obéissance de l'Eglise, Willibrord se rend à Rome demander au Pape Serge 1er un mandat officiel pour prêcher l'Evangile. Saint Willibrord, miniature du Maître du Registrum Gregorii
Nommé évêque d'Utrecht, il fonde l'abbaye d'Echternach au Luxembourg et c'est à partir de là qu'il accomplit des missions en Frise et au Danemark. Il revient à Echternach où il est enterré et vénéré par un pèlerinage dont la danse et la procession sont célèbres depuis le XIVe siècle et encore de nos jours."


La procession dansante d’Echternach est un cortège religieux qui a lieu chaque année, le mardi de la Pentecôte, dans la ville luxembourgeoise d’Echternach.

"Sur la mélodie qui ressemble à une polka, les participants avancent, en sautant en rangées, à travers les rues de la ville, pour arriver à la basilique, où se trouve la tombe de saint Willibrord. Cette procession, qui attire chaque année des touristes de tous les pays voisins du Grand-Duché de Luxembourg et aussi beaucoup d'évêques, est un événement à caractère international. Comme les danseurs, dans le temps, avançaient de trois pas, pour reculer ensuite de deux pas, elle est à l'origine de l’expression : « Avancer au pas d'Echternach ». L'UNESCO a décidé de faire figurer la procession dansante d'Echternach sur sa liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité."


http://fr.wikipedia.org/wiki/Procession_dansante_d%27Echternach
http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Ven 8 Nov - 19:53

08 novembre
Saint Geoffroy d'Amiens
Evêque d'Amiens (✝ 1115)


"Son monastère dépérissait avec six moines quand ceux-ci le choisirent comme abbé. En peu d'années, le monastère de Nogent dans la Marne devient l'un des plus florissants. En réponse à l'insistance de l'évêque de Reims, il accepte de devenir évêque d'Amiens ce qui lui causa bien des soucis. La plupart des membres du clergé était à la solde des grands seigneurs qui eux-mêmes menaient une vie impossible aux marchands et aux braves gens de la "Commune d'Amiens". Saint Geoffroy, privé d'amis pour le soutenir, gagne la Grande Chartreuse pour vivre en paix. Mais forcé de revenir, il reprend ses fonctions un an après et il meurt au bout de quelques mois à l'abbaye de Saint Crépin de Soissons. Aucun membre du clergé d'Amiens ne se dérangera pour venir rechercher son corps."


http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Sam 9 Nov - 12:08

9 novembre
Saint Théodore
Soldat, martyr à Euchaïta, dans le Pont (✝ 301)


"Théodore, soldat romain, né en Syrie vers l’an 270, se convertit au christianisme, et ameutant la foule par ses prédications, fit mettre le feu au temple de Cybile qui fut complètement détruit. L’empereur Dioclétien le fit enfermer aussitôt à Amaséa, ville de la province du Pont en Asie Mineure. Une nuit, garrotté étroitement dans sa prison et gardé à vue, le gouverneur vint l’interroger une dernière fois avant de le livrer au supplice.
Le seigneur lui apparut dans la prison au milieu d’un nuage entouré de deux anges portant, l’un une couronne et l’autre la palme des martyrs. Saint Théodore fut exécuté et eut la tête tranchée, le 9 novembre de l’an 301."


http://ostensions.free.fr/ostensions/index.php/preliminaires/27
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Lun 11 Nov - 17:16

11 novembre
Saint Martin de Tours
Evêque (✝ 397)


"Il est né en Pannonie, l'actuelle Hongrie, sur les frontières de l'empire romain où son père était en garnison. A 15 ans ans, il est soldat car la loi romaine obligeait les fils de soldats à s'enrôler dans l'armée. Il est muté en Gaule et c'est là, qu'à Amiens, il rencontre le pauvre grelottant à qui il donne la moitié de son manteau et dont il apprend durant la nuit que c'est le Christ qui lui a fait cette demande. Il hésitait à devenir chrétien, il s'y décide enfin. Il quitte l'armée pour rejoindre saint Hilaire à Poitiers. Avec lui, il fonde le premier monastère des Gaules, à Ligugé, en Poitou. C'est là qu'il sera enlevé par les habitants de Tours qui en font leur évêque. Mais l'ancien soldat devenu chrétien ne s'enfermera pas dans sa cité. Il évangélisera parcourant les campagnes jusqu'à sa mort, à Candes, sur les bords de Loire, disant: "Seigneur, s'il le faut, garde-moi en vie, car je ne refuse pas le labeur."
En France, près de 500 localités et bourgades portent son nom."


St Martin donnant la moitié de son manteau à un pauvre

http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mar 12 Nov - 14:07

12 novembre
Saint Josaphat Kuntsevych
évêque basilien et martyr à Vitebak (✝ 1623)


"Jean Kuntsevych, né en Volhynie, en 1580. Il est encore adolescent à l'époque de l'Union de Brest (1596) où une partie de l'Eglise d'Ukraine se rattache à Rome et constitue l'Eglise gréco-catholique ou Eglise ruthène. A vingt ans, il entre au monastère de la Sainte Trinité à Vilnius, alors dans le royaume polono-lituanien, dans un monastère de l'ordre basilien et prend le nom de Josaphat. A trente ans, il en devient l'un des supérieurs. Déchiré en lui-même par cette séparation entre catholiques romains et orthodoxes, il se dévoue à la cause de l'unité, polémique avec les orthodoxes tout en gardant une grande douceur. Nommé évêque de Polock en 1617, il se trouve dans une région où les antagonismes sont exacerbés plus encore par des considérations politiques et culturelles que par des points de vue religieux. Au cours d'une émeute provoquée par des intégristes orthodoxes, alors qu'il accomplissait une visite pastorale à Vitebsk, il est lynché et jeté dans le fleuve, martyr pour son attachement à l'Eglise romaine.
Béatifié par le pape Urbain VIII le 16 mai 1643 et canonisé par le bienheureux Pie IX le 29 juin 1867, il est le premier saint des Eglises uniates à être canonisé à Rome."


http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 13 Nov - 12:09

13 novembre
Saint Brice
Evêque de Tours (✝ v. 444)


"On dit qu'il fut recueilli et protégé par saint Martin, mais que Brice quitta le monastère "pour vivre avec de beaux chevaux dans ses écuries et de jolies esclaves dans sa maison." A la mort de saint Martin, il changea sa manière d'agir. Il lui succéda sur le siège épiscopal de Tours, donnant toute sa vie à l'Église durant quarante ans. Calomnié, accusé d'avoir rendu mère une de ses religieuses, il dut même aller se défendre devant le pape. Mais ses ouailles reconnurent l'innocence de sa vertu et le firent revenir pour qu'il soit à nouveau leur évêque. Ils le canonisèrent dès sa mort."


Saint Brice et Saint Martin

http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Jeu 14 Nov - 13:22

14 novembre
Saint Laurent de Dublin
Abbé de Glendalough, et archevêque de Dublin (✝ 1180)


"Saint Laurent O'Toole appartenait à cette famille royale qui donna tant de rois à l'Irlande. Elu pour devenir évêque, il fut un modèle de sainteté. En 1179, nous le trouvons au concile général du Latran où le Pape Alexandre III le créa son légat pour toute l'Irlande. Venu en Angleterre pour être médiateur entre le roi Henri II et le roi d'Irlande, il devint otage et ne put rentrer dans son pays. Il partit donc pour la France. Accueilli par les chanoines de Saint-Victor à Eu en Normandie, il rendit son âme à Dieu dans la paix et la pauvreté totale. Les miracles se multipliant sur son tombeau, l’archevêque fut canonisé par le pape en 1225"


Crypte de la fin du 12e s à Eu (Normandie): longue de 31 mètres, elle abrite les gisants des comtes d’Eu et le gisant de saint Laurent O’Toole est l'un des plus anciens de la région.

http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Ven 15 Nov - 16:38

15 novembre
Saint Malo d'Aleth
Malo, évêque en Bretagne (✝ v. 649)


"Il serait né au pays de Galles quand l'inspiration lui vint d'évangéliser les Bretons non loin de la ville d'Aleth* qui désormais porte son nom. Mais des querelles lui firent quitter son troupeau et remettre à un autre sa charge d'évêque. Il s'achemina vers l'Aquitaine et c'est en Saintonge qu'il termina son pèlerinage terrestre"


(*)"Aleth ou cité d'Aleth (également écrit Alet) fut un temps la capitale du peuple celte des Coriosolites, puis fut une place forte gallo-romaine, une ville au Moyen Âge et enfin une forteresse dans les siècles suivants. Elle était bâtie au débouché de la Rance, sur un promontoire occupé aujourd'hui par Saint-Servan qui est un quartier de Saint-Malo, faisant face à la « cité des corsaires »"
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Lun 18 Nov - 20:24

18 novembre
Sainte Aude de Paris
vierge à Paris (5ème s.)


"Disciple de sainte Geneviève, elle vécut dans le sillage de la patronne de Paris et partagea sa sainteté. Une localité rappelle sa mémoire en Ile de France : Sainte-Aulde.
Selon la légende, sainte Aulde serait née dans ce village, au Ve siècle, au temps de Clovis, roi des Francs. Ayant entendu parler de sainte Geneviève, venue à Meaux, elle décida de la rejoindre à Paris pour vivre dans sa communauté religieuse... La légende raconte que sainte Aulde, souhaitant écouter la messe, se rendit dans un village proche en marchant sur la Marne et fit pousser miraculeusement sur son passage de grosses pierres qui servirent de bornes aux champs dont les propriétaires se disputaient les limites."

Sainte Aude de Trémazan
ou Eodez, Martyre en Bretagne


"Vers 520, Aude perd sa mère. Son père se remarie avec une noble dame de Bretagne insulaire qui n'a pas d'égard pour les deux enfants. Un 18 novembre 545, elle aperçoit au loin un jeune homme accourir fou de rage. Il s'approche et d'un geste il la décapite de son épée. Elle a tout juste le temps de reconnaître son frère Gourguy et de prier pour lui, puis elle meurt. Des paysans du voisinage apprennent à Gourguy désespéré que sa sœur est une sainte : sa marâtre l'avait abusé. C'est alors qu'Aude apparaît dans la salle du château, tenant sa tête dans ses mains. Après l'avoir replacée sur son cou, elle se tourne vers sa marâtre et lui reproche ses perfidies. Comme celle-ci ne voulait pas s'amender, elle fut prise de violents maux de ventre et se vida de ses intestins avant d'être foudroyée par un éclair divin. Pour son geste criminel Gourguy fit pénitence pendant quarante jours, sous la direction de saint Pol Aurélien qui changea son nom en Tanguy et le fit moine (tan signifie feu en breton) après lui avoir vu une auréole de feu à son retour.
On dit que les lieux ont gardé la mémoire de l'évènement par les fleurs rouges qui y poussèrent : L'œillet de Sainte Aude."


http://fr.wikipedia.org/wiki/Aude_de_Tr%C3%A9mazan
http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mar 19 Nov - 21:23

19 novembre
Saint Tanguy
Abbé en Bretagne


"La légende dit qu'il était fils d'un seigneur de Tremazan qui a laissé sa sœur Haude au pays alors qu'il est envoyé à la cour pour son éducation. A son retour sa belle-mère dénonce celle-ci comme déshonorant la famille. Tanguy la tue, la victime prend sa tête et rentre à la maison pour demander les sacrements. Horrifié Tanguy se repent sévèrement et se forme à la vie monastique sous la direction de l'évêque saint Pol de Léon avant de fonder sa propre abbaye."

http://nominis.cef.fr/

avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 20 Nov - 18:07

20 novembre
Saint Edmond le Martyr
roi d'Est-Anglia, martyr (✝ 870)


"Il était le roi d'un petit royaume de l'est de l'Angleterre que les Danois envahissaient souvent. Fait prisonnier lors d'une bataille dans le Suffolk, il refusa leurs conditions en particulier celle d'apostasier et périt décapité après avoir été criblé de flèches. Les Anglais lui donnèrent la couronne du martyre."


http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Ven 22 Nov - 17:31

22 novembre
Sainte Cécile de Rome
Vierge et martyre
(† 230)


"Cécile, l'une des fleurs les plus suaves de la virginité chrétienne et du martyre, vécut sous l'empereur Alexandre Sévère. Elle était la fille d'un illustre patricien et seule chrétienne de sa famille. Bien qu'elle eût consacré sa virginité à Jésus-Christ, elle dut se résigner à sortir de la maison paternelle, où elle vivait dans la prière, la lecture des livres saints et le chant des cantiques, pour épouser le jeune Valérien, noble et bon, mais païen.

Le soir des noces, quand les époux se trouvèrent seuls, Cécile s'adressa doucement à Valérien : « Ami très cher, lui dit-elle, j'ai un secret à te confier : mais peux-tu me promettre de le garder ? » Ayant reçu le serment du jeune homme, elle reprit :
« Écoute. Un ange de Dieu veille sur moi, car j'appartiens à Dieu. S'il voit que tu m'aimes d'un mauvais amour, il me défendra, et tu mourras ; mais si tu respectes ma virginité, alors il t'aimera comme il m'aime, et sa grâce s'étendra aussi sur toi. » Troublé, Valérien répondit : « Cécile, pour que je puisse croire à ta parole, fais-moi voir cet ange.
- Si tu crois au vrai Dieu et si tu reçois le baptême des chrétiens, tu pourras voir l'ange qui veille sur moi. »


Valérien accepta la condition, se rendit près de l'évêque Urbain, à trois milles de Rome, fut instruit, reçut le baptême et revint près de Cécile. Près d'elle, il aperçut un ange au visage lumineux, aux ailes éclatantes, qui tenait dans ses mains deux couronnes de roses et de lis, et qui posa l'une de ces couronnes sur la tête de Cécile, l'autre sur la tête de Valérien, et leur dit : « Je vous apporte ces fleurs des jardins du Ciel. » Valérien avait un frère nommé Tiburce ; au récit de ces merveilles, il abjura les idoles et se fit chrétien.

Les deux frères furent bientôt dénoncés ; ils demeurèrent invincibles dans la confession et leur foi et eurent la tête tranchée. Quant à Cécile, elle comparut elle-même devant le tribunal du préfet de Rome : « Quel est ton nom et quelle est ta condition ? lui dit-il.

- Devant les hommes, je m'appelle Cécile ; mais ‘chrétienne’ est mon plus beau nom.

- Sacrifie aux dieux !

- Tes dieux ne sont que des pierres, de l'airain ou du plomb. »


Le préfet la fit reconduire chez elle et ordonna de la laisser mourir dans la salle de bains embrasée de vapeurs ; Dieu renouvela pour elle le miracle des Hébreux dans la fournaise. Le bourreau vint pour lui trancher la tête ; mais il le fit si maladroitement, qu'elle ne mourut que trois jours après."


Sainte Cécile (au centre) peinte par Raphaël.

Un passage de sa légende affirme qu'en allant au martyre elle entendit une musique céleste. Cette anecdote en fera la patronne des musiciens, des luthiers et des autres fabricants d'instruments de musique. On la représente avec une couronne de fleurs, symbole de virginité, un plant de lys, un instrument de musique et une épée. Elle est souvent enturbannée et richement habillée, signes d'une origine patricienne. C'est l'un des martyrs des débuts de l'Église les plus vénérés, mentionné dans le canon de la messe depuis 496.

http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9cile_de_Rome
http://levangileauquotidien.org
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Sam 23 Nov - 12:44

23 Novembre
Saint Clément Ier
Pape (4 ème) de 88 à 97 et martyr (✝ 97)


"Disciple de saint Paul qui en parle dans sa lettre aux Philippiens, il est l'un des premiers successeurs de saint Pierre sur le siège de Rome. Mais on sait peu de choses de son pontificat en ce temps de l’Église naissante. Son Épître aux Corinthiens est le premier document où l'on voit l’Église de Rome intervenir dans une autre Église pour qu'y vive la charité. Il s'agit d'un des plus anciens textes théologiques du christianisme, si l'on excepte les Évangiles et autres écrits apostoliques, document inappréciable par la fraîcheur du texte si proche des rédactions des évangélistes. Selon la tradition, il aurait été exilé en Crimée à Cherson où il aurait subi le martyre par noyade une ancre de marine accrochée au cou. Ses reliques furent ramenées à Rome au IXe siècle."


Saints Cyrille et Méthode amenant les restes de Saint Clément à Rome

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cl%C3%A9ment_Ier
http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Lun 25 Nov - 11:59

25 novembre
Sainte Catherine d'Alexandrie
vierge et martyre (4ème s.)


"L'une des plus célèbres martyres des premiers siècles. La plus jolie et la plus savante des jeunes filles de tout l'Empire. Elle était mystiquement fiancée à la Sagesse éternelle. Son inspiration lui fit écarter avec succès les objections contre la Foi des philosophes chargés de la convaincre de la stupidité du Christianisme. Sa légende a masqué son existence historique, recouverte de broderies fabuleuses. Ainsi peut-être le récit de son martyre qui la fait mourir déchiquetée par quatre roues armées de pointes. Très populaire au Moyen Age, elle fut l'une des "voix" de sainte Jeanne d'Arc. Son culte reste très vivant au monastère situé au pied du Mont-Sinaï où des anges l'auraient portée. Sa fête, le 25 novembre, donne lieu à diverses célébrations populaires, dont celles des jeunes filles à marier de plus de vingt-cinq ans, appelées les catherinettes."

"Je suis la descendante de l’illustre roi Costos. On m’appelle Catherine. J’ai étudié les langues, exploré toute la science des philosophes et des poètes. Mais j’ai compris: ce ne sont que vanités! Alors j’ai suivi mon Seigneur Jésus-Christ. Je n’épouserai que mon Dieu!"



http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_d%27Alexandrie
http://nominis.cef.fr/
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Mer 27 Nov - 16:40

27 Novembre
Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse



"Entrée au noviciat depuis quelques jours seulement, sainte Catherine Labouré fut gratifiée de plusieurs faveurs célestes. La Très Sainte Vierge Marie daigna lui apparaître à six reprises. La seconde apparition eut pour objet la manifestation de la médaille miraculeuse. Voici en substance le rapport que la voyante en a fait à son confesseur, le Père Jean-Marie Aladel :
« Le 27 novembre 1830, un samedi avant le premier dimanche de l'Avent, à cinq heures et demie du soir, j'étais à la chapelle quand il m'a semblé entendre du bruit du côté de l'épître, comme le froufrou d'une robe de soie.
Ayant regardé de ce côté-là, j'aperçus la Sainte Vierge. Elle était debout, habillée de blanc, une robe en soie blanche aurore à manches plates, un voile blanc qui descendait jusqu'en bas. En-dessous du voile, j'ai aperçu Ses cheveux en bandeaux ; la figure était assez découverte et Ses pieds appuyés reposaient sur une boule.
Elle tenait aussi une boule dans Ses mains représentant le globe terrestre. Ses mains étaient élevées à la hauteur de l'estomac, d'une manière très aisée et les yeux élevés vers le ciel. Sa figure était de toute beauté ; je ne pourrais la dépeindre. Et puis, tout à coup, j'ai aperçu des anneaux à Ses doigts revêtus de pierreries plus belles les unes que les autres ; leur éclat couvrait tout le bas et je ne voyais plus Ses pieds.
À ce moment, il s'est formé un tableau un peu ovale autour de la Vierge Sainte, avec au haut, ces mots écrits en lettres d'or : « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous ».Une voix se fit alors entendre qui me dit : « Faites frapper une médaille sur ce modèle ; toutes les personnes qui la porteront au cou recevront de grandes grâces. Les grâces seront abondantes pour tous ceux qui la porteront avec confiance. »
Le tableau se retourna soudain et je pus contempler le revers de la médaille sur lequel était gravé le monogramme de la Sainte Vierge, composé de la lettre M, surmonté d'une croix, avec une barre à la base. Au-dessous de cette lettre M, côte à côte, les deux Saints Cœurs de Jésus et de Marie. »
L'approbation officielle de l'Église, les merveilles opérées en si grand nombre, et enfin la prodigieuse humilité de la voyante garantissent l'authenticité de l'origine céleste de la Médaille Miraculeuse.
Dans le courant de décembre, sainte Catherine Labouré a une nouvelle apparition très semblable à celle du 27 novembre, et au même moment, pendant l’oraison du soir : la messagère choisie par l’Immaculée reçoit de nouveau l’ordre de faire frapper la médaille par l’entremise de son confesseur, le prudent Père Aladel.
Ce sera quand même fait en 1832 avec la permission de l’archevêque de Paris, Monseigneur de Quélen.
Symbole suffisamment clair, cette médaille nous rappelle que nous sommes des chrétiens rachetés par un Dieu crucifié en face de sa mère douloureuse ; que nous sommes les enfants d’un Dieu qui nous aime, qui nous donne son cœur et qui demande en retour le nôtre pour étendre son royaume d’amour et de paix parmi les hommes, et en priorité parmi les plus souffrants, comme va le faire Sœur Catherine. Méditons ce langage convaincant de la médaille ! Elle est un saisissant raccourci de notre foi chrétienne."

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9daille_miraculeuse
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Jeu 28 Nov - 13:46

28 novembre
Bienheureux Jean-Jésus et ses compagnons - Louis Campos Gorriz
martyrs espagnols (✝ 1936)


- Mariano Adradas Gonzalo (Juan Jesús, 1878-1936), prêtre espagnol de l’ordre de Saint-Jean-de-Dieu, martyr près de Madrid avec quatorze autres profès, novices ou postulants.
- Louis Campos Gorriz fut assassiné le 28 novembre 1936 à Picadero de Paterna, son rosaire à la main. Les miliciens s'étaient bien assurés avant de le tuer qu'il avait été l'un des principaux organisateurs du Congrès de l'Action Catholique à Madrid, avant la guerre.
Il fut béatifié par Jean-Paul II en mars 2001, avec un groupe de Jésuites, dont il avait été l'élève autrefois.

avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Sam 30 Nov - 16:19

30 Novembre
Saint André
Apôtre et martyr (✝ 62)


Né à Bethsaïde en Galilée, frère de Simon Pierre et pêcheur avec lui, disciple de Jean-Baptiste, il fut le premier appelé par Jésus sur les bords du Jourdain ; il le suivit et lui amena son frère. La tradition rapporte qu’après la Pentecôte, il annonça l’Évangile en Achaïe et mourut en croix à Patras. L’Église de Constantinople le vénère comme son illustre patron.


Évangile selon saint Matthieu 4,18-20.

Comme il cheminait sur le bord de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André son frère, qui jetaient l'épervier dans la mer ; car c'étaient des pêcheurs. Et il leur dit : "Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d'hommes." Eux, aussitôt, laissant les filets, le suivirent.
avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Merl1 le Lun 2 Déc - 17:15

02 décembre
Sainte Bibiane ou Viviane.
Vierge et martyre (✝ 363)


"Elle passe pour être martyre à l'époque de l'empereur Julien l'Apostat. Elle fut condamnée à être enfermée dans une maison de prostitution où elle resta inébranlable dans sa foi et sa virginité. Devant un tel échec, le préteur la fit attacher à une colonne où elle fut battue à coup de cordes plombées jusqu'à ce qu'elle en succombe."


avatar
Merl1
Admin
Admin


Messages : 551
Date d'inscription : 28/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le saint du jour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum